Santé féminine

Santé féminine

Problèmes féminins liés aux déséquilibres hormonaux

En médecine traditionnelle chinoise, les déséquilibres hormonaux sont attribués à une déficience fonctionnelle du Foie et des Reins. Les traitements consisteront donc principalement à renforcer le fonctionnement de ces organes et, dans certains cas (endométriose, fibromes, dysménorrhées), à faire circuler le sang dans le bas de l’abdomen. Combinée à de judicieux conseils d’hygiène de vie, l’acupuncture contribuera à rétablir les déséquilibres hormonaux et ainsi soulager les symptômes de :

– L’aménorrhée;
– Le syndrome prémenstruel;
– Les dysménorrhées;
– Le syndrome des ovaires polykystiques;
– L’endométriose;
– Les fibromes utérins;
– La ménopause.

L’aménorrhée – Comme tous les autres problèmes mentionnés, l’aménorrhée indique un déséquilibre hormonal. L’acupuncture favorisera la régulation des fonctions endocrines et contribuera ainsi au retour de l’ovulation et des menstruations.

Les règles douloureuses – La dysménorrhée est un problème gynécologique très courant. Le stress ainsi qu’un régime alimentaire inadéquat aura un effet sur les hormones causant la production de prostaglandines pro-inflammatoires qui sont à l’origine des crampes menstruelles douloureuses. L’acupuncture combinée à des changements alimentaires agira sur le déséquilibre hormonal et soulagera ainsi les douleurs. Selon les National Institutes of Health des États-Unis, il existe des preuves scientifiques raisonnables (bien qu’incomplètes) de l’efficacité de l’acupuncture à soulager la douleur des crampes menstruelles. En 2002, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publiait une liste de 28 affections, dont la dysménorrhée, pour lesquelles l’acupuncture était vraisemblablement efficace.

Le syndrome prémenstruel – Comme la dysménorrhée le syndrome prémenstruel est un problème très commun, 40% des femmes en souffriraient. Il serait principalement dû à un déséquilibre entre les œstrogènes et la progestérone. L’acupuncture agira sur les causes sous-jacentes du déséquilibre hormonal et soulagera ainsi les symptômes tels que le gonflement et la sensibilité des seins, l’irritabilité et l’émotivité, la dépression, la fatigue, les ballonnements et les maux de tête.

L’endométriose – La médecine traditionnelle chinoise est l’une des méthodes alternatives les plus utilisées par les femmes afin de traiter l’endométriose. Selon elle, l’endométriose serait le résultat d’un blocage du flux d’énergie dans le corps. L’acupuncture participera au rétablissement de l’équilibre hormonal, à l’amélioration du flux d’énergie vital et sanguin et, de cette même façon, au soulagement de la douleur.

Les fibromes utérins – L’acupuncture aidera à rétablir le déséquilibre hormonal et à libérer l’énergie bloquée contribuant donc à soulager les douleurs, à diminuer les pertes menstruelles abondantes et le gonflement du bas-ventre. Dans certains cas, les fibromes verront leur taille diminuer, voire disparaître s’ils sont inférieurs à 3 cm.

Les ovaires polykystiques – Le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques) se veut l’incapacité des ovaires à produire des hormones dans la bonne proportion et est responsable de nombreux troubles de la fertilité. L’acupuncture peut aider à régulariser le cycle menstruel et produire une ovulation de bonne qualité. Dans les cas où l’hormonothérapie aurait été prescrite pour traiter des troubles de la fertilité, il n’y a pas de contre-indication à combiner celle-ci avec des traitements d’acupuncture.

La ménopause – Tout au long de sa vie, le corps de la femme va subir des changements hormonaux qui aboutiront à la ménopause. Combinée à des changements alimentaires, l’acupuncture contribuera à améliorer et même à faire disparaître les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les transpirations nocturnes, l’insomnie, l’irritabilité et la dépression.

Niveau de FSH élevé – La FSH (Follicle-stimulating Hormone) est une hormone libérée par l’hypophyse pour stimuler le follicule à devenir mature. Le niveau de FSH nous informe sur la réserve ovarienne : si le niveau est élevé, la qualité de l’œuf sera mauvaise. Le taux de FSH tend à fluctuer tout au long du cycle de la femme. Il fluctue naturellement surtout en réaction au stress, mais un niveau élevé peut aussi indiquer que la péri-ménopause ou la ménopause approche ou a commencé. L’acupuncture peut dans certains cas faire baisser le niveau de FSH en prenant en considération certains facteurs du mode de vie et de l’alimentation.

Sources :
Zita WEST, Fertilité et conception. Votre guide pour avoir un enfant, Les éditions Trécarré, Outremont, Québec, 2005.

Passeport santé. «Aménorrhée»

Passeport santé. «Règles douloureuse»

Passeport santé. «Le syndrome prémenstruelle»

Passeport santé. «Endométriose»

Passeport Santé. « Fibrome utérin »

Rencontre & tarifs

Tout d’abord, un entretien a lieu afin de recueillir les informations nécessaires à l’interprétation du déséquilibre énergétique. Pour assurer une sécurité maximale, nous utilisons des aiguilles stériles à usage unique. Les aiguilles sont très fines et la piqûre, quasi indolore. Après la pose des aiguilles, le patient peut ressentir une certaine lourdeur, de légers engourdissements ou des courants qui circulent. L’effet sédatif du traitement procure une sensation de calme, d’apaisement de la douleur, tout en apportant un regain d’énergie.

Le nombre de séances requises dépend de la gravité du problème, de sa chronicité ainsi que de l’état énergétique du patient. En général, de 3 à 12 séances sont nécessaires, et ce, en début de traitement, à la fréquence d’une ou deux fois par semaine. En fonction de l’amélioration de l’état du patient, les séances sont ensuite progressivement espacées à toutes les deux semaines ou au mois.

La durée des rencontres est d’environ 1h.

Le tarif est de 70$ par séance.

Nous acceptons les chèques, l’argent comptant et les Virements Intérac.

Nous fournissons des reçus pour les assurances.

PRENEZ RENDEZ - VOUS!

PRENEZ RENDEZ - VOUS!
Appel
Directions