L’Acupuncture pour optimiser votre fertilité

Acupuncture et fertilité

Acupuncture et fertilité

La médecine traditionnelle chinoise est une médecine holistique, c’est-à-dire qu’elle considère l’individu dans son ensemble. Lorsque l’infertilité est traitée en acupuncture, tous les symptômes de la patiente sont pris en considération et non pas seulement ceux liés à la fertilité.

En améliorant la santé globale de la patiente, sa fertilité se verra aussi améliorée. Un corps en santé est normalement un corps plus fertile. Suite aux traitements d’acupuncture, la patiente va voir d’autres aspects de sa santé s’améliorer, comme par exemple :

  • une augmentation de son énergie;
  • un sommeil plus réparateur;
  • une diminution du stress;
  • une meilleure digestion.

Les effets sur le cycle menstruel

Pour ce qui est du cycle menstruel, on remarquera une diminution des symptômes prémenstruels, un cycle plus régulier, l’apparition ou l’augmentation de la glaire cervicale. C’est en observant ces signes que l’on sait qu’il y a amélioration, que la patiente répond bien aux traitements et qu’il y a espoir de conception.

Les effets sur l’ovulation

Lors d’observations cliniques, les échographies montrent qu’après une séance d’acupuncture, la circulation sanguine au niveau des ovaires et de l’utérus augmente. Les ovaires étant mieux nourris, la qualité de l’ovule sera meilleure. L’ovulation sera donc de meilleure qualité et l’augmentation du sang au niveau de l’utérus contribuera aussi à l’implantation.

C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire une séance d’acupuncture avant, pendant et après l’ovulation. Il s’agit dans un premier temps de produire une meilleure qualité d’ovule, pour ensuite faciliter son passage dans la trompe, favoriser la fécondation et, finalement, encourager l’implantation de l’embryon.

Il faut compter plus de 150 jours pour qu’un follicule devienne un ovule mature, d’où la recommandation faite aux patientes souffrant d’infertilité ou voulant optimiser leur chance de fécondation in vitro de venir en acupuncture plusieurs cycles avant d’arriver à un résultat ou afin de préparer le corps à un traitement in-vitro.

L’infertilité inexpliquée

Plusieurs femmes ayant reçu un diagnostic d’infertilité n’en connaîtront jamais la cause. En Médecine traditionnelle chinoise, l’infertilité inexpliquée est causée par un système reproducteur déficient et peut être traitée en ramenant l’équilibre dans le corps. Quand cet équilibre sera rétabli, le système reproducteur sera donc dans de meilleures conditions pour concevoir.

En Médecine traditionnelle chinoise, les organes les plus souvent impliqués dans les cas d’infertilité sont les Reins et le Foie.

Il faut se replacer en contexte. La Médecine traditionnelle chinoise est une médecine datant de 2500 ans; les connaissances de l’époque autour de l’anatomie ne sont pas les mêmes qu’aujourd’hui. Lorsqu’il est question de « Reins » en Médecine chinoise, ceux-ci représentent bien sûr le filtre que l’on connaît, mais surtout l’organe responsable d’emmagasiner l’énergie vitale ainsi que l’organe responsable de l’énergie sexuelle, de la reproduction et de la fertilité.

Cette énergie vitale est appelée le Jing, ou l’essence de la vie. Celle-ci inclut le Jing prénatal qui nous vient de nos parents et qui n’est pas renouvelable, on pourrait comparer cette énergie à notre patrimoine génétique. Tout au long de la vie d’une femme, le Jing des Reins va diminuer. Si la fertilité de la femme est à son maximum entre 21 et 28 ans, elle va diminuer de manière considérable après 35 ans. À 42 ans, la femme n’est pratiquement plus fertile, et ce, jusqu’à ce qu’elle atteigne la ménopause vers l’âge de 49 ans. S’il est ici possible d’établir un parallèle avec la médecine occidentale, on parlera alors plutôt de la réserve ovarienne.  

Dans le cas où la réserve ovarienne est très diminuée, donc lorsque le Jing des Reins est épuisé comme c’est le cas chez les femmes en préménopause  — le Jing étant une énergie non renouvelable —, il sera très difficile, voire impossible de le ramener à un niveau où la conception est envisageable.

S’il est impossible d’accroître le Jing ou la réserve ovarienne, il est cependant possible d’avoir un impact sur la qualité des ovules restant en optimisant le Jing qui demeure. Pour ce faire, il faut apporter un meilleur apport sanguin aux ovaires.

On verra souvent en clinique un autre syndrome : la Déficience du Yang des Reins ou encore le Froid de l’utérus. Sachant que l’énergie Yin est plutôt froide, calme, nourricière et faisant référence à l’eau, le Yang est quant à lui l’énergie chaude, active, dynamique faisant référence au Feu. Le Yin et le Yang se nourrissent et se supportent mutuellement. Une déficience de l’énergie Yang entraînera des symptômes de nature Yin tels que : menstruations douloureuses soulagées par la chaleur, présence de caillots (le froid faisant figer le sang), des cycles longs, de la frilosité, des douleurs lombaires, de la fatigue, des envies fréquentes d’uriner.

L’acupuncture et les herbes chinoises associées à des changements alimentaires et d’hygiène de vie  — par exemple éviter de consommer des aliments de nature froide (crudités, jus de fruits, boissons froides, crème glacée…), consommer des aliments de nature chaude (viande sans hormones, poissons, haricots noirs, ail, oignons, épices comme la cannelle, le gingembre, le clou de girofle, le curcuma…), bien se couvrir, éviter d’avoir froid aux pieds — contribueront à chasser le froid et à réchauffer l’utérus, ramenant ainsi l’équilibre tout en favorisant la conception.

L’importance du foie

Du point de vue de la Médecine chinoise, le Foie est responsable de la libre circulation de l’énergie et du sang. Le stress et les émotions en général, mais surtout la colère, vont nuire à cette libre circulation, entraînant des symptômes prémenstruels tels l’irritabilité, la sensibilité des seins, les maux de tête et les douleurs menstruelles. Une mauvaise alimentation participera aussi à la congestion du Foie.

Sachant maintenant que le Foie est l’organe qui métabolise les hormones. Une congestion au niveau du Foie engendrera donc un déséquilibre hormonal causant les symptômes prémenstruels mentionnés ci-dessus et pouvant entraîner dans certains cas une difficulté à concevoir, d’où l’importance d’avoir un Foie en santé.

L’acupuncture et les herbes chinoises contribueront bien sûr à nettoyer et à renforcer le Foie, mais des changements alimentaires et d’hygiène de vie s’imposent aussi. Il est donc conseillé de diminuer sa consommation d’alcool et de café et d’éliminer la friture et les aliments trop gras. La consommation d’aliments biologiques est recommandée. Des exercices respiratoires tels le Qi Gong ou la pratique du yoga vont aussi contribuer à réduire le stress et favoriseront la libre circulation de l’énergie du Foie.

Ainsi, les ovaires répondent de manière négative à une mauvaise alimentation, aux drogues, aux toxines et aux hormones de stress. En revanche, elles répondent positivement à une alimentation saine et à une bonne hygiène de vie.

Voir : Infertilité & F.I.V.

Sources :
Zita WEST, Fertilité et conception. Votre guide pour avoir un enfant, Les éditions Trécarré, Outremont, Québec, 2005.
Randine Lewis, The Infertility Cure, The Ancient Chinese Wellness Program for getting Pregnant and Having Healthy Babies, New York, Little, Brown and company, 2005

Rencontre & tarifs

Tout d’abord, un entretien a lieu afin de recueillir les informations nécessaires à l’interprétation du déséquilibre énergétique. Pour assurer une sécurité maximale, nous utilisons des aiguilles stériles à usage unique. Les aiguilles sont très fines et la piqûre, quasi indolore. Après la pose des aiguilles, le patient peut ressentir une certaine lourdeur, de légers engourdissements ou des courants qui circulent. L’effet sédatif du traitement procure une sensation de calme, d’apaisement de la douleur, tout en apportant un regain d’énergie.

Le nombre de séances requises dépend de la gravité du problème, de sa chronicité ainsi que de l’état énergétique du patient. En général, de 3 à 12 séances sont nécessaires, et ce, en début de traitement, à la fréquence d’une ou deux fois par semaine. En fonction de l’amélioration de l’état du patient, les séances sont ensuite progressivement espacées à toutes les deux semaines ou au mois.

La durée des rencontres est d’environ 1h30 pour le premier rendez-vous et d’une heure pour les rencontres suivantes.

Première rencontre: 70$
Rencontres suivantes: 65$
Reçus pour assurances.

PRENEZ RENDEZ - VOUS!

PRENEZ RENDEZ - VOUS!